femmesdedéfis

  • Camille AYGLON-SAURINA
  • Pauline COATANEA
  • Siraba DEMBÉLÉ
  • Béatrice  EDWIGE
  • Laura FLIPPES
  • Julie FOGGEA
  • Laura GLAUSER
  • Marie-Paule GNABOUYOU
  • Tamara HORACEK
  • Manon HOUETTE
  • Amanda KOLCZYNSKI
  • Alexandra LACRABERE
  • Laurisa LANDRE
  • Amandine LEYNAUD
  • Claudine MENDY
  • Astride N'GOUAN
  • Gnonsiane NIOMBLA
  • Estelle NZE MINKO
  • Allison PINEAU
  • Grâce ZAADI


Euro 2018




Après le succès du Championnat du monde masculin de handball organisé en janvier 2017, la France accueille pour la première fois un Championnat d’Europe de handball dans l’hexagone. Un évènement que les Bleues, après leur magnifique parcours en 2016 (vice-championne olympique, et médaille de bronze à l’EHF EURO 2016), ont inscrit comme enjeu majeur de l’olympiade. Organisé dans cinq villes en France  du 29 novembre au 16 décembre 2018, l’EHF EURO 2018 s’est donné comme objectif, avec ses mascottes Rok et Koolette, de diffuser l’effet HANDBALLISSIME en France et en Europe.

Site de l'événement ici

Dates de l’événement :

  • Phases de qualification (en Europe) : Juin 2017-juin 2018 (tirage au sort)
  • Tournoi final (France) : 29 novembre au 16 décembre 2018

Arénas :

  • Brest / Brest Arena
  • Montbéliard / L'Axone
  • Nancy / Palais des sports Jean Weille
  • Nantes / Parc des expositions - Hall XXL
  • Paris / AccorHotels Arena

Principaux chiffres :

  • 16 équipes qualifiées / 250 joueuses
  • 16 jours de compétition
  • 47 matchs
  • 5 sites de compétition
  • 3 tours : tour préliminaire / tour principal / phase finale

Informations pratiques :

  • 1er EURO de handball organisé en France
  • 21/06/2014 : date de désignation de la France comme pays hôte de la compétition
  • Rok (ours) et Koolette (fouine) : mascottes de l’événement, réclamées par le public français après avoir fait danser plus de 540 000 personnes sur France Handball 2017

Formule :

  • 16 équipes réparties dans 4 groupes
  • Tour préliminaire (4 groupes) : les trois premières équipes de chaque groupe sont qualifiées pour le tour principal
  • Tour principal (2 groupes) : les deux premiers classés de chaque groupe sont qualifiés pour les demi-finales. Les troisièmes disputent un match pour la 5e place.

 Tournoi final EHF EURO 2018

Vendredi 29 novembre au dimanche 16 décembre 2018 :

 

Qualifications EHF EURO 2018 : Juin 2017-Juin 2018

1ère phase : 9-11 juin 2017

Groupe A : Finlande, Iles Féroé, Grèce
Groupe B : Israël, Kosovo Géorgie
Seuls les vainqueurs des deux groupes pourront participer à la seconde phase de qualification.

2ème phase : sept 2017-juin 2018

  • Tours 1 & 2 : Mercredi 27 septembre au dimanche 1er octobre 2017
  • Tours 3 & 4 : Mercredi 21 au dimanche 25 mars 2018
  • Tours 5 & 6 : Mercredi 30 mai au dimanche 3 juin 2018

Les deux premiers de chaque groupe ainsi que le meilleur troisième rejoindront la France (qualifiée directement en tant que pays organisateur) pour le tournoi final. Pour déterminer l'équipe classée meilleure troisième, seuls les matchs joués contre les équipes classées première et deuxième seront comptés.

28 équipes réparties en 7 groupes

Une formidable perspective pour le handball féminin!

Désignée hôte de l'Euro 2018 féminin par l'EHF, La France organisera, pour la première fois de son histoire, un championnat d'Europe.

Une nouvelle page de l’histoire du handball français s'est ouverte à Dublin en clôture du 12e Congrès de la Fédération Européenne de Handball. Réputée dans l’organisation de compétitions mondiales comme elle avait pu le démontrer en 2001 et en 2007, la Fédération Française de Handball accueillera pour la première fois de son histoire un évènement européen.

Un peu moins de deux ans après la tenue du Mondial 2017 masculin, l’ensemble des acteurs du handball hexagonal s’attèleront à faire du championnat d’Europe 2018 féminin un évènement hors du commun.

L’Euro 2018 en France sera le reflet de la volonté de l’ensemble du territoire et de ses acteurs d’asseoir la place du handball féminin aux avant-postes.

Basée sur des engagements sociétal et environnemental, la candidature de la France repose sur la promesse de renforcer les actions structurantes de développement vers le public féminin et plus généralement vers l’ensemble des pratiquants sur le principe du handball pour tous.


Joël DELPLANQUE, Président de la Fédération Française de Handball
« C’est une joie immense. L’ensemble des administrateurs de la Fédération avait souhaité à l’unanimité que nous portions cette candidature et nous allons pouvoir la partager avec fierté avec tous les acteurs du handball français. Moins de deux ans après le Mondial 2017, nous aurons à nouveau l’occasion de promouvoir, à travers une formidable mobilisation, le rayonnement du handball sur l’ensemble du territoire. Cette désignation confirme que notre pays est une grande terre d’accueil pour les grands évènements internationaux. En ce qui nous concerne, nous allons faire en sorte qu’il y ait de la cohérence entre l’Euro 2018 et le Mondial 2017 afin que l’héritage pour le handball français soit le plus fort possible, partout sur le territoire. Avec l’ouverture de la Maison du Handball, les prochaines années promettent d’installer notre discipline dans une dynamique de développement sans précédent. »


Philippe BANA, Directeur Technique National
« C'est un grand moment car nous allons pouvoir tenir un rythme de grands événements forts pour le handball français. Nous alternerons handball masculin et féminin en 2017 et 2018 comme ce fût le cas en 2001 et 2007. Le handball marche sur ses deux jambes et nous allons pouvoir mettre en place une continuité entre le Mondial 2017 et l'Euro 2018 avec seulement 22 mois d'écart. C'est une victoire qui semble facile, mais nous avons travaillé d’arrache-pied depuis un an pour assurer la promotion internationale de notre candidature afin qu’elle finisse par s’imposer comme incontournable. Alliés à nos amis croates pour 2018, nous avons également obtenu un accord pour se répartir les compétitions 2018 et 2020 avec les Scandinaves. C'est un Euro que nous jouerons chez nous. Il sera d’autant plus important qu’il sera directement qualificatif pour les Jeux olympiques de Tokyo !  Nous offrons donc des chances supplémentaires à notre équipe de France dans cette perspective.
À nous désormais de travailler pour faire briller les Femmes de Défis, comme en 2007. »

Nodjialem MYARO, Présidente de la LFH :
« C’est une très bonne nouvelle pour le handball français ! Après le Mondial 2017 masculin, cet Euro 2018 féminin permettra d’enchaîner deux grandes compétitions. Un tel événement dans notre pays est source d’inspiration et de mobilisation pour les joueuses bien sûr, mais aussi pour les territoires et les ligues. Il y aura une grosse attente avec des objectifs élevés, notamment sur le plan sportif. Pour la LFH, il est primordial que les clubs soient impliqués, au côté bien sûr des villes qui seront candidates pour accueillir la compétition mais également sur l’ensemble du territoire, et forcément avec les internationales qui évoluent dans notre championnat. Tout est imbriqué, c’est pourquoi la LFH est déjà mobilisée pour cette organisation. »


Véronique PECQUEUX-ROLLAND, Conseillère du Président de la FFHB
« C’est un grand moment pour la France car cela remet au grand jour le handball féminin. Il y aura une formidable émulation autour de cet événement. En 2007, ce fut une vraie émotion. C’est à la fois exceptionnel et très compliqué de jouer dans son pays, de sentir que tout le monde est derrière l’équipe. Disputer une telle compétition à domicile donne une envie de se dépasser au-delà de tout. »