femmesdedéfis

  • Camille AYGLON-SAURINA
  • Pauline COATANEA
  • Siraba DEMBÉLÉ
  • Béatrice  EDWIGE
  • Laura FLIPPES
  • Julie FOGGEA
  • Laura GLAUSER
  • Marie-Paule GNABOUYOU
  • Tamara HORACEK
  • Manon HOUETTE
  • Amanda KOLCZYNSKI
  • Alexandra LACRABERE
  • Laurisa LANDRE
  • Amandine LEYNAUD
  • Claudine MENDY
  • Astride N'GOUAN
  • Gnonsiane NIOMBLA
  • Estelle NZE MINKO
  • Allison PINEAU
  • Grâce ZAADI

Agenda

Accédez à la centrale d'achat et boutique officielles de la Fédération Française de Handball

#Mondial 2017 - une 2e victoire avant le double choc

Dans ce 3e match du tour préliminaire, l’équipe de France s'est imposée devant le Paraguay par 35 à 13 (14-10) et compte désormais 2 victoires et une défaite dans cette poule A où la conquête de la première place demeure l’objectif. Après un jour de break, les Bleues enchaîneront jeudi par un 4e match face à l’Espagne à 20h30 puis vendredi, pour l’ultime match du tour préliminaire, face à la Roumanie à 18h (à suivre en direct sur beIN SPORTS 3).

AVANT-MATCH : Ce troisième rendez-vous n'éclairera pas sur la teneur du parcours espéré de l'équipe de France. Le Paraguay dispute seulement pour la 3e fois le championnat du monde et poursuivra ce soir son apprentissage - le pays compte 300 licenciées - après deux larges défaites face à l'Espagne et à la Roumanie. Si la victoire ne devrait pas échapper aux Tricolores, Olivier Krumbholz se situe dans une phase transitoire sur ce tour préliminaire. Le coach prépare les deux chocs de la fin de la semaine (Espagne puis Roumanie) et devrait beaucoup manager ce mardi pour s'offrir un maximum d'options sur ces deux matches clefs.

COMPTE-RENDU : Cléopatre Darleux, Siraba Dembélé, Kalidiatou Niakaté, Grace Zaadi, Laurisa landre, Camille Ayglon-Saurina et Laura Flippes
sont alignées face aux Paraguayennes qui donnent le coup d'envoi.

Début timide
La partie débute par deux arrêts de Cléopatre Darleux. Après seulement 2 minutes de jeu, Sabrina Fiore écope de 2' pour une faute sur Grace Zaadi. Alexandra Lacrabère ouvre le score sur jet de 7m. Puis c'est Laura Flippes qui double la mise en ajustant la gardienne Analia Yaryes. C'est encore l'ailière droite messine qui se signale sur l'aile droite : 3-0 (5e). Siraba Dembélé est à son tour exclue : le Paraguay ouvre le score sur jet de 7m par l'intermédiaire de Sabrina Fiore (3-1, 6e). La pivot de 21 ans double la mise pour ramener son équipe à -1 (3-2, 8e). Grace Zaadi sort pour 2'.
Superbe relance de Cléopatre Darleux : Manon Houette se saisit du ballon et marque (4-2, 9e). L'ailière droite Letitia Martinez, bien démarquée, inscrit le 3 but de la formation sud-américaine. Les Bleues n'arrivent pas à faire l'écart : Kalidiatou Niakaté a marqué mais Fatima Acuna (sur jet de 7m) relance son équipe (5-4, 12e). Grace Zaadi ajuste la gardienne paraguayenne mais le jeu déployé par les Bleues est poussif (6-4, 15e). Alexandra Lacrabère puis Allison Pineau sont entrées sur le Gerlfor.

Vivacité

Heureusement que Cléopatre Darleux réalise des arrêts (7) car les Tricolores ne déroulent pas - encore - leur jeu et peinent à creuser l'écart : 7-5 après le jet de 7 m réussi par Fatima Acuna. Olivier Krumbholz a d'ailleurs appelé ses joueuses pour un temps-mort. Letitia Martinez est exclue puis Alexandra Lacrabère manque le jet de 7m : le Paraguay se rue vers le but tricolore mais Neri Vera appelle à son tour ses joueuses. La défense 5-1, avec Estelle Nze-Minko, est en place. L'arrière gauche s'illustre aussi à l'attaque avec le 8e but tricolore (8-5, 19e). Un doublé d'Allison Pineau positionne l'équipe de France nettement aux avants-postes : 10-5 (21e). Le Paraguay, malgré une poignée de licenciées, est loin d'être ridicule : Fernanda Insfran inscrit le 6e but au terme d'un beau mouvement. Les Paraguayennes exploitent à fond leur vivacité avec une pointe de culot pour revenir à 7-12 (25e). Siraba Dembélé puis Estelle Nze-Minko marquent tour à tour mais ce n'est pas suffisant pour distancer une équipe paraguayenne qui exploite à fond ses qualités. Les Bleues débuteront la seconde période en infériorité numérique car Estelle Nze-Minko est exclue à 2 secondes du terme. C'est avec un avantage de 4 buts (14-10) que l'équipe de France rejoint finalement les vestiaires. Il faudra monter en gamme car la prestation est plutôt mièvre après 30 minutes.

Les Bleues déroulent
Siraba Dembélé inscrit le premier but de la seconde période. Marizza Faria, sur jet de 7m, marque puis Kalidiatou Niakaté et Grâce Zaadi sont efficaces : 17-11 (38e). Manon Houette (jet de 7m) puis Siraba Dembélé transpercent les filets d'Analia Yaryes. Maria Fernandez trompe la vigilance de Cléopatre Darleux mais la défense tricolore est mieux en place et surtout l'efficacité offensive est incarnée par Siraba Dembélé, Kalidiatou Niakaté et Grâce Zaadi. Après 39 minutes, le score est significatif de l'écart supposé entre les 2 nations : 23-12 pour les vice-championnes olympiques. Gnonsiane Niombla et Blandine Dancette sont lancées dans la partie. Laurisa Landre est exclue par le duo arbitral japonais, messieurs Hizaki et Ikebuchi qui avaient officié lors du Tournoi RAZEL-BEC. Les Bleues marquent encore avec Béatrice Edwige : 25-12 (42e). L'équipe de France vient d'infliger 11 à 2 aux Sud-Américaines. Les Bleues ont clairement mis la main sur ce match face à de valeureuses adversaires qui baissent physiquement au fil de la partie.

Copie parfaite de Manon Houette

Les ailières se signalent avec les buts de Blandine Dancette (2) et surtout de Manon Houette, très efficace en contre-attaque avec 9 buts inscrits  à 100 % (dont 2 jets de 7m)
. Laura Flippes, en position d'arrière droite, se signale aussi avec justesse pendant que Cléopatre Darleux réalise une prestation d'ensemble satisfaisante (18 arrêts à 58 %) : en plus des arrêts, la sociétaire du Brest Bretagne Handball est une passeuse efficace, notamment vers Manon Houette qui aura beaucoup couru en 2e mi-temps. L'équipe de France se libère et réalise une excellente période pour s'imposer finalement 35 à 13, soit un score sur 30 minutes de 21 à 3 ! De quoi redonner le sourire à une troupe tricolore qui est apparue enfin libérée. Surtout avant d'affronter les autres gros bras de la poule : l'Espagne et la Roumanie adversaires ce soir (à 20h30) à Trèves.

STATISTIQUES :
FRANCE – PARAGUAY 35-13 (14-10)
Arbitres :
MM. Hizaki et Ikebuchi (JAP)
FRANCE
Gardiennes :
Darleux (tout le match, 18/31 arrêts dont 2/5)
Joueuses de champs : Dancette (2/3), Ayglon-Saurina, Pineau (2/2), Landre (1/3), Zaadi (3/3), Houette (9/9 dont 2/2), Niakaté (4/5), Dembélé (7/8), Flippes (3/4), Kanor, Edwige (2/3), Nze Minko (1/2), Niombla (0/2), Lacrabère (1/3 dont 1/2). Exclusions temporaires : Dembélé (5e), Edwige (8e), Nze Minko (30e), Landre (39e)

PARAGUAY
Gardiennes :
Villalba Acosta (1/8 arrêt), Yaryes Estaque (6/34 arrêts)
Joueuses de champ : Acuna Insfran (3/11 dont 2/4), Genes Garcete, Insfran Mora (2/7), Rolon Ledesma (0/3), Fiore Canata Morinigo (3/8 dont 1/2), dos Santos, Fernandez Estigarribia (1/2), Faria Servin (2/4 dont 1/1), Goroso Chavez, Leiva Morlas (1/4), Battaglia Benitez (0/1), Martinez Forcado (1/4), Acuna Insfran, Gonzalez. Exclusions temporaires : Fiore (2e), Martinez (17e)

DÉCLARATIONS :

Olivier Krumbholz : On a l’impression que les choses se grippent en première mi-temps, alors que cela débute pas mal puis tout le monde se crispe comme si on n’allait pas y arriver. Alors qu’il n’y avait pas d’inquiétude à avoir. C’est comme si il y avait sentiment de culpabilité de ne pas bien jouer face à cette équipe. Or ils jouent bien au handball en face, malgré très peu de moyens, ils ont exploité tout ce qu’ils pouvaient dans le premier acte. Heureusement que la seconde a montré que l’on était capable de régler les problèmes de ce jour, dans un contexte forcément particulier. Nous avons notamment mieux défendu et laissé aucun espace en seconde période. Après, l’équipe de France contre-attaque merveilleusement bien, avec des gardiennes, aujourd’hui Cléo, qui excellent à la relance. Nous sommes satisfait de ces trente dernières minutes. Il faut maintenant réussir à se lâcher pendant soixante minutes, tout en restant rigoureux. Il n’y a plus le choix désormais. Soit on retrouve notre meilleur niveau et nous aurons la possibilité de gagner les deux matchs à venir, soit ce sera une cruelle désillusion. Nous avons une journée et demie pour bien préparer l’Espagne avant tout. Je suis persuadé que les filles vont répondre présentes et la qualité sera là. Je n’hésiterai pas à faire les choix et les ajustements nécessaires.

Cléopâtre Darleux :
Nous avons pris seulement 13 buts, c’est ce qui explique que je sois élue joueuse du match, alors que l’on en a marqué 35. Il fallait bien choisir et j’ai la chance d’avoir jouer une heure pleine. Je suis contente, j’ai fait un bon match, cela fait toujours plaisir de jouer surtout, même face à un adversaire atypique. Ce n’est pas évident d’ailleurs et je suis contente du score final. Personne n’est satisfait de ce premier acte, cela a été compliqué, on a reproduit les mêmes erreurs que les deux matchs précédents. Nous devons encore progresser sur nos entames et notre régularité. Tant mieux si cela arrive sur les deux gros rendez-vous à venir. On n’aura pas l’excuse de la surprise. On va se retrouver face à des équipes que l’on connaît bien. Nous avons tout ce qu’il faut pour réussir.

Siraba Dembélé : Vous devez effectivement être très patient avec nous. Mais c’est comme cela, les débuts de match sont laborieux, l’adversaire s’accroche, nous avons été surprise par leur défense. Un match dure soixante minutes, il faut attendre la fin avec nous pour savourer. Non, je ne pense pas que cela soit mental. En l’occurrence aujourd’hui c’est l’adversaire, atypique, qui explique je pense ce début poussif et hésitant. Nous n’en sommes qu’au 3e match, nous continuons à avancer. Le principal est le résultat au final.


LES RÉSULTATS ET LE PROGRAMME DU MONDIAL
Samedi 2 décembre : France - Slovénie : 23-24 (10-13) // Roumanie - Paraguay : 29-17 (16-7) // Espagne - Angola : 28-24 (15-13)
Dimanche 3 décembre :
Slovénie - Roumanie : 28-31 (14-14) // Angola - France 19-26 (10-11) // Paraguay - Espagne : 15-32 (6-16)
Mardi 5 décembre
: France - Paraguay 35-13 (14-10) // Slovénie - Angola : 32-25 (15-15) // Roumanie - Espagne
Jeudi 7 décembre à 20h30
- beIN SPORTS 3 dès 20h00 : Espagne - France // Paraguay - Slovénie // Roumanie - Angola
Vendredi 8 décembre à 18h00
- beIN SPORTS 3 dès 17h30 : Angola - Paraguay // France - Roumanie // Espagne - Slovénie

Huitièmes de finale à Leipzig :
10 et 11 décembre
Quarts de finale à Magdebourg ou à Leipzig : 12 et 13 décembre
Demi-finales à Hambourg : 15 décembre
Finales à Hambourg : 17 décembre

LE GROUPE DE 18 JOUEUSES POUR LE MONDIAL : Gardiennes : Cléopatre DARLEUX (Brest Bretagne HB) - Catherine GABRIEL (ES Besançon) - Amandine LEYNAUD (Vardar Skopje) / Ailières gauches : Siraba DEMBÉLÉ - capitaine (Rostov) - Manon HOUETTE (Metz HB) / Arrières gauches : Orlane KANOR (Metz HB) - Kalidiatou NIAKATÉ (Nantes LA) - Gnonsiane NIOMBLA (Bucarest) / Arrière gauche / Demi-centre : Allison PINEAU (Brest Bretagne HB) / Pivots : Béatrice EDWIGE (Metz HB) - Laurisa LANDRE (Metz HB) / Demi-centres : Estelle NZE-MINKO (Siofok) - Grâce ZAADI (Metz HB) / Arrières droites : Camille AYGLON-SAURINA (Bucarest) - Alexandra LACRABÈRE (Vardar Skopje) - Jannela BLONBOU (OGC Nice) / Ailières droites : Blandine DANCETTE (Nantes LA) - Laura FLIPPES (Metz HB)

LE STAFF : Entraîneur : Olivier KRUMBHOLZ / Adjoints : Sébastien GARDILLOU, David BURGUIN et Christophe CAILLABET / Préparation physique : Pierre TERZI / Médecin : Gérard JUIN / Kinésithérapeutes : Denis DELANAUD - Pierre GILLET et Annick LE NAOUR / Préparateur mental : Richard OUVRARD / Assistant : Philippe RAJAU / Relation Media : Hubert GUÉRIAU / Directeur Technique National : Philippe BANA