femmesdedéfis

  • Camille AYGLON-SAURINA
  • JANNELA BLONBOU
  • Pauline COATANEA
  • Blandine DANCETTE
  • Cléopatre DARLEUX
  • Siraba DEMBÉLÉ
  • Béatrice  EDWIGE
  • Laura FLIPPES
  • Julie FOGGEA
  • Catherine GABRIEL
  • Laura GLAUSER
  • Marie-Paule GNABOUYOU
  • Tamara HORACEK
  • Manon HOUETTE
  • ORLANE KANOR
  • Amanda KOLCZYNSKI
  • Alexandra LACRABERE
  • Laurisa LANDRE
  • Amandine LEYNAUD
  • Claudine MENDY
  • Astride N'GOUAN
  • KALIDIATOU NIAKATE
  • Gnonsiane NIOMBLA
  • Estelle NZE MINKO
  • Allison PINEAU
  • Grâce ZAADI

Agenda

Accédez à la centrale d'achat et boutique officielles de la Fédération Française de Handball

#Mondial 2017 - TROIS QUESTIONS À...

Allison Pineau, à Manon Houette et à Olivier Krumbholz avant la demi-finale face à la Suède à suivre vendredi dès 20h45 sur beIN SPORTS 1 et TMC.

Allison Pineau :
La France est-elle en capacité de se hisser pour la 5e en finale d’un Mondial ?

On va s’y atteler.  Nous avons un ascendant face à la Suède qui n’apprécie pas de nous affronter. Notre défense leur pose beaucoup de problèmes. Nous avons un ratio favorable face à cette équipe. C’est un match palpitant qui s’annonce entre la meilleure défense et la meilleure attaque de ce Mondial.

En quoi la série engagée depuis les J.O. favorise t’elle votre confiance ?

Nous sommes heureuses d’écrire une belle page de l’équipe de France féminine. Mais avant cette demi-finale, on n’a pas d’abus de confiance. On sait toutes que ce sera un match difficile.

Comment te-sens tu lors de cette 2e semaine ?

De mieux en mieux. J’ai connu une première semaine difficile : il fallait encaisser la préparation. J’ai passé cette phase difficile. Je suis plus à l’aise, j’ai repris des repères, notamment offensivement.


Olivier Krumbholz :
Comment prépare t’on une demi-finale ?

On prépare ce match de la même manière que les précédents et c’est tout la complexité. En théorie, les équipes seront gonflées à bloc car il ne s’agit pas d’un match couperet. Il y a une 2e chance. En cas de victoire, c’est la garantie de décrocher une médaille et de jouer la finale. Le spectre de la 4e place qui s’en va définitivement. Il faut tout donner sur la demi-finale mais je crains d’être redondant : je leur ai déjà dit de tout donner en quart de finale.

Est-ce une chance de jouer la Suède à ce stade ?

C’est une erreur de penser cela. La Suède n’a jamais été aussi forte. Cette équipe est très complète avec tous les postes doublés et une bonne défense. Ce sera compliqué. J’ai la sensation que le travail réalisé pour l’Euro l’an passé en Suède, paie maintenant.

Dans quel état d’esprit abordez-vous cet ultime week-end de compétition ?

Sereinement. C’est du bonheur et je ne dis pas que j’ai fait le job, ce serait trop simple, mais en quelque sorte nous avons participé à amener les filles demies finales. On leur a offert un week-end à Hambourg.


Manon Houette :
Comment prépares-tu cette demi-finale ?

Il y a une période de calme qui précède, c’est la préparation du match. J’ai travaillé des modules vidéo pour mieux connaître les adversaires qui me feront face. Nous avons aussi regardé ce que nous avons bien fait collectivement et qu’il faudra reproduire. Nous avons découvert cette salle et cela fait très envie de disputer une demi-finale dans une telle arène.

Comment te-sens tu physiquement avant les deux matches qui se présentent ?
Je suis pleine d’énergie et je me sens forte à la fois psychologiquement et physiquement. Ce qui m’impacte, c’est le rythme d’une telle compétition. Le fait de peu sortir, d’attendre. Mais dès que je retrouve le terrain, j’ai de l’énergie !

Les trois victoires obtenues en 2016 face à la Suède peuvent-elles vous donner un excès de confiance ?
On connaît nos forces mais de là à avoir un excès de confiance, c’est impossible dans cette équipe. Peu importe les victoires passées, il y a toujours un moment où cela se renverse. A nous de faire en sorte ce que cela ne se produise pas lors de cette demi-finale.

PROGRAMME DES DEMI-FINALES
À Hambourg, vendredi 15 décembre :
- à 17h30 :
Pays-Bas - Norvège
- à 20h45 en direct sur beIN SPORTS 1 et TMC : France - Suède

RÉSULTATS DES QUARTS DE FINALE

À Leipzig, le 12/12/2017 - Suède - Danemark : 26-23 (13-11)
À Leipzig, le 12/12/2017 - France - Monténégro : 25-22 (12-10)
À Magdebourg, le 13/12/2017 - République tchèque - Pays-Bas 26-30 (16-17)
À Magdebourg, le 13/12/2017 - Russie - Norvège 17-34 (8-15)

LE GROUPE DE 19 JOUEUSES POUR LE MONDIAL : Gardiennes : Cléopatre DARLEUX (Brest Bretagne HB) - Catherine GABRIEL (ES Besançon) - Amandine LEYNAUD (Vardar Skopje) / Ailières gauches : Siraba DEMBÉLÉ - capitaine (Rostov) - Manon HOUETTE (Metz HB) / Arrières gauches : Orlane KANOR (Metz HB) - Kalidiatou NIAKATÉ (Nantes LA) - Gnonsiane NIOMBLA (Bucarest) / Arrière gauche / Demi-centre : Allison PINEAU (Brest Bretagne HB) / Pivots : Béatrice EDWIGE (Metz HB) - Laurisa LANDRE (Metz HB) - Astride N'GOUAN (Brest Bretagne HB) / Demi-centres : Estelle NZE-MINKO (Siofok) - Grâce ZAADI (Metz HB) / Arrières droites : Camille AYGLON-SAURINA (Bucarest) - Alexandra LACRABÈRE (Vardar Skopje) - Jannela BLONBOU (OGC Nice) / Ailières droites : Blandine DANCETTE (Nantes LA) - Laura FLIPPES (Metz HB)

LE STAFF : Entraîneur : Olivier KRUMBHOLZ / Adjoints : Sébastien GARDILLOU, David BURGUIN et Christophe CAILLABET / Préparation physique : Pierre TERZI / Médecin : Gérard JUIN / Kinésithérapeutes : Denis DELANAUD - Pierre GILLET et Annick LE NAOUR / Préparateur mental : Richard OUVRARD / Assistant : Philippe RAJAU / Relation Media : Hubert GUÉRIAU / Directeur Technique National : Philippe BANA